École Web
& Digital Business
Actualités

Google intègre la blockchain dans ses services cloud

Google intègre la blockchain dans ses services cloudLe développement de solutions blockchain est devenu désormais accessible aux utilisateurs de Google Cloud après la mise en place d’un partenariat stratégique avec Digital Asset et BlockApps. Cet accord permettra au moteur de recherche de concurrencer d’autres sociétés leaders comme Microsoft, HPE, SAP et IBM qui proposent à leurs clients des offres de Blockchain « à la demande » pour développer des applications plus facilement. Selon le PDG de Digital Assets, ce partenariat « fournirait aux développeurs une solution complète pour qu’ils puissent libérer le potentiel de l’innovation web dans la blockchain ».

Un premier pas pour le moteur de recherche

Annoncée dans un article de blog de la firme de Mountain View, cette décision manifeste la volonté de Google de rattraper son retard en la matière et d’apporter à ses services cloud un avantage compétitif pour affronter Microsoft Azure et Amazon Web Services. Selon le communiqué partagé par le CEO de Digital Asset, ce partenariat permettra notamment de maitriser les obstacles qui peuvent contrecarrer le développement des applications sur les framework DLT « Distributed Ledger Technology ». Celui-ci présente « un potentiel avantageux pour les clients, non seulement dans le secteur des services financiers, mais également à travers de nombreux secteurs, et nous sommes ravis d’apporter ces outils de développement à Google Cloud », s’est félicité Leonard Law, responsable de la plateforme de service financier chez Google Cloud.

Créer, tester et déployer des applications de la blockchain

Ce partenariat permettra aux développeurs de Google d’accéder à un langage de programmation sur mesure pour élaborer des contrats « intelligents » et créer de nombreuses applications blockchain. Cette étape ne représente cependant que la première partie de cette collaboration. Il semble que l’inclusion des deux plateformes de blockchain d’entreprises, Hyperledger Fabric et Ethereum, intéressent également la firme de Mountain View. Google s’est également penché sur la technologie du consortium Open Source Hyperledger, mise en place par la fondation Linux en 2015 et incluant un grand nombre de sociétés comme Hitachi, IBM, Airbus et Intel.

Le web vous passionne ? Découvrez les cursus d’excellence proposés par WIS !