École Web
& Digital Business
Actualités

La journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques

La journée mondiale de la sauvegarde des données informatiquesLe 31 mars dernier s’est tenue la journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques, célébrée désormais chaque année. En effet, la sauvegarde des données représente aujourd’hui un enjeu capital pour les particuliers, mais aussi et surtout pour les entreprises. Et pour cause, le volume des données augmente substantiellement et certaines données revêtent un caractère sensible ou privé. Selon une étude réalisée par Dell EMC (Global Data Protection Index), le volume moyen de données générées en France est passé de 1,40 Po en 2016 à 11,22 Po en 2018, soit +701%. C’est dire si la sauvegarde est devenue indispensable afin d’éviter toute perte, d’autant face à la recrudescence et à la virulence des cyberattaques.

 

Sauvegarder les données pour limiter les risques

La journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques a pour objectif de rappeler l’importance de cette pratique ainsi que les risques encourus si le stockage des données ne se limite qu’à un seul appareil. Il convient en effet de réaliser une seconde copie des fichiers, en passant par une solution cloud, une clé USB ou encore un disque dur externe. Une étude réalisée en 2018 par IFOP pour Kaspersky Lab, auprès de décideurs de PME en France, a montré que pour 76% des entreprises consultées, la sécurité informatique est une préoccupation majeure désormais prise en compte, malgré un retard affiché au sujet de la sécurité et de la protection des données.

On apprend également que 76% des entreprises mondiales ont par ailleurs déclaré avoir rencontré une faille dans l’année, au cours de laquelle 27% d’entre elles n’ont pas été à même de récupérer leurs données. C’est ainsi que le nombre de pertes irréversibles est en hausse lors de ce type d’incidents, d’autant que dans de nombreux cas, les données n’ont pas été sauvegardées de manière optimale. Autre chiffre troublant lié aux données égarées : les cas de perte et de vol de téléphones mobiles et d’ordinateurs portables s’élèveraient à plus d’un millier par jour ! Des mines d’informations plus ou moins sensibles stockées sans aucune sauvegarde et qui peuvent donc tomber entre de mauvaises mains et constituer un risque autant pour les particuliers que pour les professionnels.

 

Savoir gérer et contrôler ses données en entreprise

Avant toute chose, il est nécessaire de réaliser régulièrement une sauvegarde afin d’assurer la protection des données et le bon fonctionnement de l’activité, en limitant les perturbations. Pour une sauvegarde réussie, il faut penser à conserver des copies multiples, dans l’idéal au nombre de trois, sur deux périphériques distincts avec une copie hors site. En effet, la solution utilisée pour le stockage des données sauvegardées ne doit pas être reliée au réseau, afin de limiter les risques en cas d’attaque. C’est pourquoi le cloud représente une très bonne alternative.

Pour pallier tout risque, mieux vaut être préparé. C’est pourquoi faire des simulations, sur l’ensemble des collaborateurs concernés, permet de s’assurer de la maîtrise des procédures, notamment en matière de récupération des données.

Vous souhaitez faire carrière dans le domaine passionnant de l’informatique ? Mettez toutes les chances de votre côté, découvrez les programmes proposés par WIS !