École Web
& Digital Business
Actualités

La Qualité de Vie au Travail (QVT) grâce aux objets connectés

La Qualité de Vie au Travail (QVT) grâce aux objets connectésOn estime à près de 80 milliards les objets connectés d’ici 2020. Les entreprises ne sont pas en reste notamment dans le domaine RH, et plus particulièrement pour tout ce qui a trait à la QVT (Qualité de Vie au Travail). Il est en effet important pour les collaborateurs de trouver un équilibre entre plaisir et travail, d’où la nécessité pour les managers et RH de quantifier leur degré de bien-être. D’ailleurs il a été établi qu’un employé heureux est généralement plus performant et productif, et permet à l’entreprise de gagner en compétitivité. Les objets connectés figurent en première ligne des solutions à même d’assurer ce bien-être au travail. A l’occasion de la journée mondiale du bonheur qui s’est déroulée le 20 mars dernier, WIS vous propose de découvrir les enjeux de ces objets connectés sur la QVT.

 

Les objets connectés pour humaniser l’innovation digitale

Pour assurer le bien-être de ses collaborateurs, une entreprise va pouvoir intervenir sur l’environnement de travail, les avantages sociaux ainsi que les outils digitaux, avec entre autres les objets connectés. L’objectif étant de leur faciliter la vie, mais aussi de récolter des données utiles afin de mesurer leur satisfaction, leur motivation ou encore de déterminer le poste ou l’évolution propice à leur épanouissement. Mais l’entreprise est également gagnante, notamment sur le plan économique. En effet, selon une étude Harvard/MIT, les salariés heureux sont :

  • 2 fois moins malades ;
  • 6 fois moins absents ;
  • 9 fois plus loyaux ;
  • 31% plus productifs ;
  • 55% plus créatifs.

Si seuls 7% des dirigeants déclarent aujourd’hui collecter des données afin d’évaluer leurs collaborateurs, la tendance actuelle, axée sur l’innovation et l’amélioration du bien-être au sein de l’entreprise, pousse vers un développement plus important des objets connectés dans le cadre professionnel. Il est donc clair que le bien-être au travail s’inscrit désormais comme une priorité. A ce propos, notons que le Président de la République a fait part de sa volonté de placer la France comme leader mondial de ce domaine. Le collectif HappyTech (Happy pour le bien-être, et Tech pour la technologie), qui englobe des entrepreneurs, des startups, des investisseurs, ou encore des responsables fonctionnels, assure ainsi la promotion du bien-être au travail, et propose des solutions technologiques.

 

Mesurer le bien-être par la connectivité

Les innovations en matière d’objets connectés pour la QVT se font de plus en plus présentes en entreprise. On peut ainsi citer un boîtier créé par une société japonaise (Hitachi), comportant de nombreux capteurs, qui permettent de collecter des données comme la position du salarié, son activité, la durée de ses tâches. Ces dernières sont ensuite analysées puis transformées par un algorithme donnant lieu à un indicateur de bonheur.

Autres exemples :

  • une souris permet de mesurer le niveau de stress d’un collaborateur, et propose des exercices et recommandations adaptés ;
  • un coussin analyse la posture du collaborateur, ainsi que son niveau de stress, avec ensuite des conseils sur la bonne posture à adopter ;
  • un objet, à placer n’importe où, enregistre les données environnementales (température, qualité de l’air, humidité, vibrations…), afin de pouvoir assurer un cadre de travail optimal.

Les dirigeants et RH doivent désormais optimiser l’innovation technologique en interne, afin de prendre le pouls du bien-être de leurs collaborateurs, permettant indirectement d’assurer leur compétitivité.

Vous êtes à l’affût des dernières technologies, vous êtes passionné par l’IA ou le Big data, et vous souhaitez orienter votre carrière dans ce domaine passionnant ? Découvrez les formations proposées par WIS, école internet qui propose des cursus menant à un double diplôme, hautement valorisant pour votre parcours !