École Web
& Digital Business
Actualités

Recherche vocale : mode ou tendance de fond ?

Recherche vocale : mode ou tendance de fond ?Le nombre d’utilisateurs adoptant la recherche vocale a augmenté de manière consistante ces dernières années. Basée sur la reconnaissance vocale, cette technologie devient un sujet récurrent qui reste incompris par la majorité des enseignes. Ainsi, peu d’entreprises savent ce qu’elles doivent faire pour s’y préparer et s’il existe réellement des possibilités de se démarquer grâce à la recherche vocale.

 

Comment les entreprises se préparent-elles à la recherche vocale ?

Une étude sur la Voice Search Readiness (VSR) menée par Uberall, leader mondial de l’industrie du marketing digital local, révèle que la recherche par la voix deviendra importante à l’avenir pour 61% des répondants. Il est donc opportun de se demander s’il s’agit réellement d’un nouvel enjeu à intégrer dans la stratégie digitale des entreprises et quels sont les leviers à mettre en place pour s’y préparer.

Parmi les adeptes de la reconnaissance vocale, 40% sont à la recherche d’informations sur des sites e-commerce. Pourtant, seules 0,7% des entreprises françaises sont optimisées pour apparaître dans les résultats de recherches par la voix. De plus, 21% des Français déclarent y avoir recours chaque semaine, ce qui représente une part non-négligeable de clients potentiels que les entreprises n’atteignent pas en laissant cette nouvelle technologie de côté.

Autre point qui se dégage très clairement de cette étude : les entreprises accompagnées par des fournisseurs externes sont dans la majorité des cas mieux préparées pour la recherche vocale. Parmi les 73 000 sites de commerce analysés, seuls 4% pouvaient répondre aux recherches vocales des internautes. Et parmi les enseignes parfaitement référencées en ligne, les grandes entreprises sont les plus susceptibles d’avoir des informations exactes (39,1%), suivies par les entreprises de taille moyenne (36,4%) et enfin les PME (24,6%).

 

Comment se démarquer grâce au vocal ?

Les entreprises devraient se focaliser sur les raisons pour lesquelles les utilisateurs manquent d’intérêt pour le vocal. Les résultats du rapport évoquent l’absence de dialogue naturel (pour 22% des sondés) et le manque de résultats fournis (16%) comme principales raisons invoquées par les utilisateurs. Il s’agit donc des deux difficultés que les entreprises doivent apprendre à surmonter si elles souhaitent se démarquer grâce à la recherche par la voix.

Au final, il est important de souligner que la recherche vocale peut être un avantage concurrentiel de taille pour les entreprises si celles-ci comprennent l’impact de la technologie et parviennent à l’intégrer correctement à leur stratégie digitale. De leur côté, les utilisateurs sont 12% à affirmer qu’ils utiliseraient plus souvent la recherche vocale s’ils avaient accès à des offres personnalisées. Une bonne raison de surveiller cette tendance de près pour savoir comment l’appréhender au mieux.

Pour vous former aux métiers du business digital, découvrez l’offre de formations dispensée par WIS !