École Web
& Digital Business
Actualités

Veille SEO : Focus sur les dernières annonces de John Mueller

Veille SEO : Focus sur les dernières annonces de John MuellerQuelles sont les principales tendances qu’il faut retenir de la dernière rencontre entre le webmaster trends analyst de Google et les référenceurs ? Si pour une raison quelconque vous avez raté le hangout on air de John Mueller, nous vous proposons un rattrapage rapide pour être au fait des dernières tendances SEO.

 

1- Positionnement sur Google Images : misez davantage sur les images uniques

Plus vous proposez un contenu unique, plus vous améliorez vos chances d’être mieux positionné sur les résultats du moteur de recherche Google. Cette réalité est aussi valable pour le positionnement des images sur Google Images, dont l’unicité doit prendre en compte plusieurs critères : les dimensions, l’aspect graphique ou encore le poids. Notez que seul un site sur plusieurs proposant des images similaires sera référencé sur Google Images pour éviter les répétitions. Alors, démarquez-vous !

 

2- Le crawling et la non indexation de certaines pages au contenu dupliqué

L’indexation est le processus par lequel Google parcourt une page internet (le crawl), en copie le contenu et l’enregistre dans les serveurs du moteur de recherche. Une page indexée, et surtout bien référencée, bénéficie d’une meilleure visibilité sur Google. Mais certaines pages ne sont normalement pas indexées par Google après le crawl ; ce sont généralement celles qui sont déjà indexées et qui disposent d’un contenu dupliqué sur des pages encore non indexées. Google a horreur de la multiplication des contenus identiques ou quasi-identiques.

Mais vous pouvez éviter cela en intégrant « la balise canonical » dans le code source de votre page web. Cela permettra d’indiquer aux robots Google la page à prendre en compte dans les résultats de recherche, parmi celles proposant des contenus similaires.

 

3- Possibilité de lenteur dans la mise à jour des données Schema.org

« Google crawl moins souvent les mises à jour de données balisées avec Schema.org que le contenu réel de la page », a expliqué John Mueller, avant de recommander aux référenceurs et webmasters qui modifient les données structurées associées à leur entreprise « d’utiliser la Search Console pour re-demander à Google de repasser sur la page avec la fonctionnalité  ‘‘demander une indexation’’ ».

Le passage à la Search Console permet donc d’accélérer la mise à jour qui dure généralement une semaine environ.

 

4- Les contenus avec liens externes auront toujours la côte auprès de Google

C’est ainsi depuis plusieurs années maintenant et la tendance devrait être d’actualité pendant de nombreux mois à venir. John Mueller a néanmoins profité de l’occasion pour rappeler l’importance de « diluer votre jus vers d’autres pages de votre site ou d’autres sites de qualité, cela pourra même vous aider à mieux vous positionner ». Dans la même veine, il a annoncé qu’il n’y aura pas de changement, du moins sur le court et le moyen terme, en ce qui concerne la recherche vocale qui est considérée comme l’avenir du SEO.

Pour finir, le webmaster trends analyst a expliqué que si l’emplacement géographique du serveur n’a pas d’impact sur le score pagespeed de google, ce n’est pas le cas pour l’utilisateur final. Il suggère donc l’utilisation d’un CDN, réseau de diffusion de contenu, pour ceux dont les utilisateurs viennent des quatre coins du monde.

Si vous ambitionnez une carrière dans le domaine du référencement et du webmarketing, notre programme expertise digital vous permet de trouver un poste à responsabilité dès la fin de vos études.