École Web
& Digital Business
Actualités

Transformation numérique des TPE : qu’est-ce qui coince ?

Transformation numérique des TPE : qu’est-ce qui coince ?Si la transformation numérique est depuis quelques années indispensable au développement des entreprises, les TPE françaises sont encore à la traine dans ce secteur. D’après les résultats du sondage OpinionWay réalisé pour Sage et la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), moins d’une TPE sur trois a entamé sa transformation numérique. Découvrez pourquoi !

 

Un gros potentiel pas du tout exploité

Représentant 95% des entreprises françaises, selon l’Insee, les TPE contribuent à hauteur de 9% à la production de la richesse du pays. Elles constituent donc une réelle valeur ajoutée à l’économie nationale, et les résultats pourraient être plus intéressants si ces dernières misaient davantage sur la puissance de l’internet et des nouvelles technologies pour développer leurs activités.

Bien que les TPE représentent 6 millions d’emploi aujourd’hui, selon le site BFM Business, elles ont pourtant du mal à entamer leur transformation numérique, selon le rapport de la récente enquête d’OpinionWay. Alors que la transformation digitale est une réelle opportunité et un enjeu capital pour ces entreprises, le potentiel non exploité est énorme. La création de centaines de milliers d’emplois est étroitement liée à cette transformation, une enquête du cabinet TERA réalisée en 2018 a même donné des chiffres : « 500 000 emplois pourraient être créés si la France rattrapait la Suède en matière de numérisation des entreprises » (source : bfmbusiness.bfmtv.com).

Mais, qu’est-ce qui coince réellement au niveau des TPE françaises ? Les facteurs de blocage sont nombreux, selon le rapport TERA.

 

Elles sont conscientes des enjeux de la transformation numérique, mais hésitent encore…

Un vrai paradoxe ! Car d’après l’enquête TERA, les entreprises sont bien conscientes de l’importance de la transformation numérique sur la croissance de leurs activités. Pour la majorité des entités ayant pris part à cette étude, il s’agit bien d’une démarche nécessaire. Certaines même voient en elle une véritable opportunité de développement, tandis que pour 50% des responsables de ces entreprises, se transformer est indispensable pour continuer à exister sur le marché. Cependant, il existe des blocages, notamment la peur du changement et le manque de moyens pour financer la transition numérique, a dit le Président de la CPME, François Asselin.

Les participants à l’enquête ont mis en avant plusieurs difficultés qui empêcheraient les TPE de franchir le cap numérique, notamment le problème d’adaptation des équipes (43%), le manque de compétences techniques (41%) et le financement des investissements (40%). Aussi, le rapport stipule qu’il existe un lien fort entre la taille des entreprises et leur niveau de numérisation, les plus petites étant les moins avancées dans le domaine.

 

Que faut-il aux TPE pour prendre le train de la transition numérique ?

Les TPE ont identifié des acteurs qui pourraient cependant les aider à surmonter les obstacles qui entravent leur accès à la transition numérique. Comme principal support, elles ont été 40% à mentionner l’assistance des éditeurs pendant le processus. 32% parmi elles pensent qu’il faut plutôt un suivi par les prestataires IT, alors qu’elles sont 31% à faire confiance à un expert-comptable pour s’occuper de l’aspect numérique de leur activité.

Une autre option pourrait être le recrutement des profils formés aux métiers du numérique ou de permettre aux salariés de suivre une formation digitale, afin d’acquérir de nouvelles compétences et accompagner le développement de l’entreprise.