École Web
& Digital Business
Actualités

SEO : comment optimiser le maillage interne en 3 étapes ?

SEO : comment optimiser le maillage interne en 3 étapes ?Dans une stratégie SEO, le maillage est un excellent moyen pour l’optimisation du positionnement d’un site et l’amélioration de l’indexation des pages web. Il est tout aussi indispensable au processus d’optimisation de l’expérience utilisateur (UX) et joue un rôle prépondérant dans une stratégie d’inbound marketing. Encore faut-il que le maillage interne soit bien optimisé pour en tirer le meilleur profit. Dans cet article, nous vous proposons des pistes pour un maillage interne efficace.

 

Qu’est-ce qu’un maillage interne en SEO ?

De façon simple, le maillage interne en SEO revoie généralement à l’organisation des liens composant un site web. Encore appelé maillage des liens ou linking interne, il permet de déterminer l’architecture d’un site ou son organisation en établissant des liens entre les articles. C’est une technique très importante pour le référencement des articles dans les moteurs de recherche, par sa capacité à :

  • améliorer l’indexation d’un site internet ;
  • faciliter le positionnement des backlinks dans les pages profondes ;
  • répandre la force du site sur les pages internes ;
  • réduire le taux de rebond ;
  • favoriser une expérience utilisateur plus satisfaisante.

Découvrez nos trois étapes pour construire un bon maillage interne et profiter de ses nombreux bénéfices.

 

#1 Hiérarchisation des pages

Cette première étape consiste à créer des catégories de pages avec une arborescence claire et bien structurée. La stratégie de maillage interne la plus utilisée est l’organisation en silo, basée sur l’amélioration de la présence des mots-clés pour une catégorie de mots-clés particulière.

La hiérarchisation des pages est une étape à ne pas négliger, car elle vous aide à mieux organiser vos informations sur votre site pour faciliter la navigation aux internautes, surtout lorsque vous avez une arborescence complexe et profonde (n+4 voire n+5). Aussi, retenez que les pages profondes qui ne sont pas facilement accessibles ne seront pas indexables par Google. Par conséquent, elles n’apparaîtront pas dans les résultats de recherche.

 

#2 Choix de la stratégie de maillage interne

Une bonne stratégie de maillage doit pouvoir aider un visiteur à atterrir sur une page de destination (landing page), sans passer obligatoirement par les niveaux intermédiaires. Pour ce faire, vous disposez de trois (3) possibilités :

 

Le maillage interne basique

C’est une technique assez simple qui permet de lier l’ensemble des pages d’un site internet entre elles pour qu’elles soient à portée de clic. Cependant, elle n’est valable que pour les sites avec un fort volume de pages, dont elle favorisera l’indexation et assurera un ranking homogène. Pour cette technique, les spécialistes SEO recommandent tout au plus 100 liens par page pour plus d’efficacité. Au-delà des 100 liens par page, il est recommandé d’utiliser une structure plus pointue comme l’organisation pyramidale ou en silo.

 

Le maillage interne en arbre généalogique

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un chemin qui part d’une rubrique grand-mère (page d’accueil) pour descendre vers plusieurs rubriques mères, elles-mêmes divisées en rubriques filles, puis en rubriques petites-filles, arrière petites-filles, etc. Dans cette configuration, chaque rubrique reçoit suffisamment de jus pour obtenir une visibilité importante sur les moteurs de recherche. Toutefois, pour que le visiteur arrive sur la rubrique de destination plus facilement, il est recommandé de mettre toutes les rubriques à un même niveau, par exemple n+2 de profondeur. Ensuite, vous devez orienter le maillage interne vers les rubriques les plus stratégiques (n+2) pour mieux les optimiser, ainsi que leurs rubriques filles (n+3, n+4, etc.). Enfin, en permettant au visiteur de naviguer par catégorie ou par mots-clés, vous lui offrez la possibilité d’accéder aux rubriques de moindre importance.

 

Le maillage en silo

La stratégie en silo consiste à créer des liens pertinents entre les pages qui ont le même univers sémantique, afin de permettre à la thématique concernée de gagner une bonne visibilité sur Google. Le principal avantage du maillage en silo est de donner du poids aux landing pages censées porter la conversion sur le site. Toutefois, c’est une démarche très technique qui requiert une véritable expertise SEO ou un budget plus ou moins conséquent s’il faut se payer les services d’un spécialiste pour éviter toute erreur de conception.

 

#3 La pratique

Après avoir choisi la bonne stratégie, il faudra respecter un certain nombre de règles pour réussir son maillage interne. Et, la première d’entre elles consiste à bien structurer l’arborescence, car il s’agit de l’élément principal d’un site. Ensuite, il faudra créer assez de contenus, utiliser du texte d’ancrage et des liens profonds. Pour une expérience utilisateur satisfaisante, il faudra utiliser les liens avec parcimonie et surtout s’assurer qu’ils sont naturels, pertinents et dofollow.

 

En définitive, le maillage interne est une technique intéressante pour booster une stratégie SEO, afin d’augmenter la qualité, la compréhension, mais surtout la visibilité d’un site dans les résultats des moteurs de recherche. C’est aujourd’hui une démarche indispensable du webmarketing, qui est, de surcroît, intégrée dans les programmes de formation numérique.