École Web
& Digital Business
Actualités

2018 : les Français et leur utilisation du mobile

2018 : les Français et leur utilisation du mobileOmnicomMediaGroup (OMD) a réalisé, pour la 10e année consécutive, son étude Baromobile, dressant le profil des Français quant à leur utilisation du smartphone. L’enquête a été réalisée en novembre 2017 sur un échantillon de 800 Français âgés de 15 à 65 ans et utilisant un smartphone ou une tablette. WIS vous propose de découvrir en détail les résultats, dont certains peuvent justifier de lever le pied à l’occasion des Journées Mondiales sans téléphone portable, organisées du 6 au 8 février.

 

#1 La data

La data est désormais incontournable, et les Français sont tout à fait conscients de l’exploitation de leurs données. Ainsi, 93% des 15-60 ans savent que leurs informations sont utilisées pour recevoir de la publicité ciblée, 75% d’entre eux sont conscients que leurs centres d’intérêt, leur position géographique (70%), et l’historique de navigation (70%) sont « récupérés » pour leur adresser de la publicité personnalisée. Le consommateur utilise donc son smartphone en toute connaissance de cause et à ses risques et périls.

L’utilisation de smartphone et le comportement des mobinautes génèrent, en effet, beaucoup de données activables en temps réel, notamment par l’utilisation du Wifi (23% des interrogés déclarent l’activer dans la rue, et 14% en voiture).

 

A noter toutefois que 40% des personnes interrogées sont réfractaires au fait d’échanger de la data contre des contenus gratuits et qu’elles sont 45% à ne pas du tout envisager d’échanger de la data contre des publicités personnalisées. Enfin, 21% des sondés se disent prêts à payer pour être débarrassés de la publicité.

 

#2 Une question de génération

L’utilisation du mobile et les préférences diffèrent selon l’âge de l’utilisateur. Ainsi, les 15-24 ans utilisent pour 78%, et en tout premier lieu, les réseaux sociaux, avec Facebook et Snapchat en lice, pour consulter leurs emails (76%) et se divertir avec des jeux (56%). A noter que la génération Z, regroupant les personnes nées autour des années 2000 jusqu’à aujourd’hui, prône l’App-tertainment : 56% utilisent des applications de jeux sur mobile au quotidien, 51% des applications de musique et 45% des applications de vidéo/chaînes de TV.

 

#3 Smartphone et shopping

Le smartphone est présent même lors d’une séance shopping, l’étude révèle en effet que les Français trouvent son utilisation utile pour :

  • prendre la photo d’un produit (72%),
  • accéder à des promotions ou des réductions (61%),
  • consulter en temps réel le stock disponible (42%),
  • réserver un produit (42%),
  • obtenir des informations complémentaires sur un produit (33%).

Le m-paiement est bien connu des 15-60 ans (91%). Mais il faut tout de même souligner que si 39% y sont favorables, seulement 15% le pratiquent. L’avantage premier cité est le gain de temps en caisse pour 71% des interrogés tandis que du côté des freins, la sécurité des données bancaires est pointée par 68%.

 

#4 Les innovations préférées des Français

Les technologies et innovations se bousculent, les Français y sont sensibles. Ainsi, 79% d’entre eux ont déjà entendu parler de la reconnaissance vocale, 49% de la réalité virtuelle, 38% de la réalité augmentée, 22% des chatbots, et seulement 7% des voicebots.

Là encore, la génération divise quant aux préférences, puisque pour 60% des 15-60 ans, la reconnaissance vocale arrive en tête, tandis que la réalité virtuelle et augmentée est chérie des 15-24 ans.

 

#5 Quelques chiffres

Si 90% des Français se connectent au moins une fois par jour, il faut savoir qu’ils se connectent en moyenne 23 fois par jour, pour une durée médiane d’une heure 42 minutes.

Les applis les plus utilisées au quotidien sont :

  • Facebook (41%),
  • Google (39%),
  • mail (25%),
  • appli financière/banquière (19%).

 

Quels impacts sur la santé ?

De nombreuses études tendent à prouver un phénomène d’addiction lié à l’utilisation du téléphone portable qui ne cesse de se développer. Le terme « nomophobie », contraction de « no mobile phobia » désigne un ensemble d’angoisses dont le fait de ne pas avoir son smartphone à portée de main ainsi que les angoisses liées à l’absence de son smartphone, d’une mauvaise couverture du réseau ou encore de batterie faible. Ces angoisses peuvent parfois, dans les cas les plus extrêmes, se traduire par des manifestations physiques comme une crise de panique. Un phénomène qui tend à prendre de l’ampleur et qui peut nous inciter à faire le point sur l’utilisation de nos smartphones.

Profitez des Journées Mondiales sans téléphone portable du 6 au 8 février pour vous déconnecter un temps et faire le point, les réseaux sociaux seront toujours là à votre retour !

Les nouvelles technologies et Internet vous passionnent, vous souhaitez en faire votre métier ? Découvrez les formations proposées par WIS, vous préparant à devenir un expert dans votre domaine de prédilection !